Développement durable

Dans le cadre de notre stratégie de développement durable, nous souhaitons minimiser notre empreinte carbone. Pour cela nous avons une approche basée sur les 3 leviers suivants :

  • Réduire nos propres émissions directes et indirectes ;
  • Éviter en aidant les autres à réduire leurs émissions ;
  • Compenser via des puits de carbone pour nos émissions résiduelles directes et indirectes.

Nous menons des actions de réduction de nos émissions directes et indirectes en faisant évoluer nos pratiques. En choisissant un moyen de transport bas carbone ou en réduisant votre consommation de viande, vous avez-vous aussi la possibilité d’éviter des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et ainsi de réduire votre bilan carbone personnel. Il restera malgré tout des « émissions résiduelles » propre à n’importe quelle activité humaine. De manière à réduire notre impact et celui de nos événements sur le changement climatique, nous souhaitons, après les étapes de réduction et d’évitement, contribuer à l’atteinte d’une neutralité carbone mondiale. Cela ne vient pas annuler notre propre impact mais reflète un engagement additionnel à la réduction et à l’évitement

Minimiser le carbone

Pour répondre à l’impact sur l’environnement et plus particulièrement dans l’optique de minimiser les émissions de gaz à effet de serre, les Balexert 20km de Genève encouragent l’utilisation des transports en commun grâce à des actions concrètes avec ses partenaires. En effet, le train émet environ 80 fois moins de GES qu’une voiture (1 personne) ou qu’un trajet en avion.

Le Léman Express s’arrête à la gare Cornavin, elle se situe à environ 5 min à pied du départ des courses et à 10min en transport du village le vendredi et samedi, ce qui est un plus dans nos atteintes d’objectifs concernant la minimisation de l’impact carbone.

Les Transports Publics Genevois (TPG) seront disponibles tout le week-end pour les participants, bénévoles, partenaires et membres de l’équipe afin de se rendre au village et au départ de l’événement.

Covoiturage

Pour tous les visiteurs et coureurs, et toujours dans cette optique d’optimiser les déplacements motorisés. Nous invitons les participants à faire du covoiturage afin de minimiser le nombre de voitures aux alentours du départ ou de l’arrivée et afin de diminuer notre impact carbone.

Sur le village de l’événement, nous avons créé une charte exposant afin d’obliger tous nos Food trucks à proposer au moins un menu végétarien. Cela permet de réduire la consommation de viande et donc la pression sur l’environnement (impact carbone, déforestation…) mais aussi de mettre en avant des repas végétariens de qualité.

En comparaison, un repas végétarien c’est 5 à 14 fois moins de GES qu’un repas carné.

Nous sommes en collaboration avec le groupe Manotel, qui a un programme social et environnemental pour ses hôtels. https://www.manotel.com/fr/programme-social-et-environnemental.html

La majorité de nos fournisseurs et prestataires sont également locaux avec un réel ancrage territorial.

Nous limitons de plus en plus les goodies sur l’événement et optons principalement sur des cadeaux utiles pour les coureurs afin qu’il n’y ait pas de surproduction, ni de surconsommation. En effet cette année le cadeau sera un bonnet que les participants pourront utiliser dans la vie de tous les jours.

Depuis quelques années nous faisons une communication de l’évènement au niveau local, ainsi nous nous focalisons sur la Suisse, ses pays limitrophes et les villes facilement reliées à Genève par train pour minimiser les longs transports des participants.

Maximiser l'impact

Depuis 2017, les Balexert 20km de Genève et le Réseau Cancer du Sein unissent leurs forces pour soutenir les femmes touchées par le cancer du sein.

Si vous souhaitez faire un pas de plus, proposez à votre entourage de vous parrainer et de verser au Réseau Cancer du Sein.

Toutes nos courses sont ouvertes aux personnes à mobilité réduite afin de permettre à tous de s’épanouir pendant les Balexert 20km de Genève, par exemple nous ouvrons nos courses aux personnes mal voyantes accompagnées d’un guide ou d’autres handicaps.

Nous mettons en place des espaces dédiés aux triathlètes handisports afin de leur permettre d’être dans le meilleur confort possible comme lors des transitions sur le parc de change.

Nous prônons l’égalité homme-femme en communiquant pour inciter les femmes à participer à nos courses longues distances, qui sont majoritairement courus par les hommes.

Assumer nos responsabilités

Nous contribuons à la préservation de l’environnement en mettant en place des poubelles de tri spécifiques (PET, Aluminium, verre, autres déchets) sur l’ensemble du site. Cela nous permet de valoriser les déchets restants et de limiter au maximum la pollution de notre environnement.

Le comité d’organisation a décidé de mettre en place cette année, des bacs incinérables pour les cartons et les composts. Ainsi, chaque participants et spectateurs sont incités à effectuer le tri de ses déchets.

Pour les Balexert 20KM de Genève, l’eau est un point clé dans sa stratégie. La préservation de l’eau est un enjeu majeur que nous tenons à communiquer aux générations actuelles et futures !

Le ravitaillement en eau des coureurs est réalisé avec l’Eau de Genève ce qui permet de limiter les déchets sur la manifestation. D’excellente qualité, l’eau du robinet à Genève est jusqu’à 1’000 fois plus écologique que les eaux en bouteille.

Sur les ravitaillements, plus aucune bouteille PET sont utilisées pour l’eau, il y a uniquement des gobelets en cartons.

De plus, l’eau utilisée est d’abord analysée en laboratoire avant de la donner aux coureurs pour les préserver et assurer leur sécurité.

Nous interdisons la distribution de prospectus sur le village et limitons la distribution de goodies et objets gratuits, sauf ceux construits à partir d’éléments recyclés. Enfin, les affiches et cartes postales sont mises à disposition du public (non distribués) et doivent être imprimées sur du papier recyclé, du papier certifié FSC ou PEFC.

Nous créons des zones fumeurs délimitées dans le village afin de ne pas polluer l’espace et de concentrer les déchets de mégots en un seul endroit, 2 mégots polluent jusqu’à 1000 litres d’eau.